La Gazette de la démat
    

[ Accueil ]    [ Actualité ]    [ Articles ]    [ Brèves ]    [ Gazettes ]    [ Partenaires ]    [ Glossaire ]
[ Nous contacter ] 


Promenons nous dans la plus grande galerie du monde, internet
A l’heure du ‘tout internet’ nous vous proposons d'explorer, à travers quelques articles, des solutions innovantes comme des services originaux que nous avons découverts sur la toile.
Il est bien sur évident que, conformément à notre déontologie, nous sommes totalement indépendant et ne sommes en rien lié avec les éditeurs et/ou les propriètaires des services, produits ou solutions que nous présentons ici.


                                                Tir à balles réelles !
    
Votre journée tournant autour des réunions, des conf call, des rapports et des tableaux excel, pouvoir s'évader 5 minutes des plus belles statistiques du monde est parfois vraiment nécessaire ...
    
C'est pour cela qu'à l’heure où les problèmes d’immigration sont un sujet de plus en plus évoqué tant au niveau des pays qu'au niveau international, alors que l’on dénombre aujourd’hui plusieurs millions de Mexicains sans papiers aux Etats Unis, des américains ont développé un petit jeu à la fois comique et raciste autour de ce thème.

    
Il faut se rappeler que pour éviter que l’immigration clandestine de ne développe à travers la frontière américano-mexicaine, entre San Diego et Tijuana, les Etats Unis ont mis en place tout le long de cette frontière une « zone franche » qui est étroitement surveillée par des patrouilles militaires spécialisées, la « Border Patrol ».
    
C’est ce nom « Border Patrol » qui a été donné à ce jeu très ludique et simple à prendre en main malgré son coté cynisme et malsain, en effet le but est de stopper tous les Mexicains qui tentent d’entrer illégalement aux Etats-Unis et pour cela il suffit, comme on tire sur des lapins, de les tuer …


L’immoralité de ce jeux est encore accentuée lorsque l’on cherche à avoir un score maximum, en effet, dans ce cas, il ne faut pas hésiter à viser prioritairement les femmes enceinte et les enfants ...
    
Gardez votre sens de l'humour, bien sur il ne faut pas prendre ce jeu au premier degré et surtout il faut se souvenir que dans un pays ou chacun peut circuler « armé jusqu’aux dents », il est largement préférable de donner aux frustrés et autres racistes le moyen de se défouler en utilisant un fusil virtuel pour tuer des Mexicains virtuels ...
    
Mais pour en revenir au jeu, celui-ci se déroule dans un désert parsemé de cactus et le joueur que vous êtes est transformé en garde-frontière de la « Border Patrol ».
Armé d'un fusil, vous devez tuer un maximum d’immigrants. Les clandestins mexicains sont des stéréotypes avec une « femme lapine » enceinte jusqu’aux dents, un guérilleros datant de l’époque de Pancho Villa et de Zapatta, ainsi que d’un trafiquant de drogue de la vieille école avec sa hotte débordant de feuilles de cannabis sur le dos …
Comme on peut le voir, rien de vraiment sérieux, rien que de l’humour ...
    

Pour la petite histoire, sachez que les clandestins sont appelés « wetbacks », c’est à dire « dos mouillés » parce qu'ils doivent traverser à la nage le fleuve Rio Grande séparant le Mexique du Texas …
Sur l’écran de jeu on peut voir un panneau « Bienvenue aux Etats-Unis » avec une flèche indiquant le plus proche bureau d’aide sociale … encore une pointe d’humour.
Ce jeu de massacre s’achève sur note ironique : Alors Paco, t'as eu ta carte verte ?
Il faut savoir que « Paco » désigne un clandestin latino et que la « carte verte » est une carte permettant de séjourner légalement aux Etats-Unis.
    
Un jeu, ce n'est qu'un jeu qu'il ne vous reste plus qu’à tester tranquillement pour profiter de son coté « fun » et, enfin, à vous demander s’il mérite vraiment l’énorme polémique qu’il a suscité aux Etats Unis ...


© 2012 - Gilles de Chezelles
L'auteur, Gilles de Chezelles, met à votre disposition son savoir-faire et son expertise des approches et des démarches de confiance à travers son entreprise GdC Consultant.© ( www.gdc-consultant.ch ), sa plate-forme de dématérialisation des marchés publics E-Jal.© (www.e-jal.com ) ainsi que de sa galerie d'échange Private Patent.© pour les projets innovants (www.privatepatent.com ).
    

              
<< Article précédant              .....           < Liste des articles >             .....           Article suivant  >>


La Gazette de la démat est une publication des Editions de la Gazette, premier groupe de e-presse publiant des magazines électroniques gratuits, elle peut être librement diffusée, n’hésitez donc pas à communiquer les liens permettant de la consulter et/ou de la télécharger.

© 2012 - 2018    La Gazette de la démat   &   Les Editions de la Gazette         --          Mentions légales